Montchevrier: un charmant petit village en Marche-berrichonne

Montchevrier: un charmant petit village en Marche-berrichonne

Les bouchures

le barriau.png

Un barriau et des bouchures à Courtaillet

 

Le bocage aux parcelles délimitées par les fameuses "bouchures" (1) , indissociable de l'identité de Montchevrier, et plus généralement du Boischaut, a parfois des airs sinon sauvages, du moins secrets...

La propriété privée est encore beaucoup plus petite qu'ailleurs en Indre bien que l'exode rural et les mutations agricoles combinées engendrent un élargissement de la taille moyenne des parcelles et exploitations.

 

Les champs et les prés toujours délimités par les fameuses "bouchures", ces haies vives faites de châtaigniers, d'aubépines, d'arbres fruitiers, de ronces et autres plantes de ces contrées.

Ces espaces sont des abris pour toutes sortes d'animaux, mais aussi des coupe-vent, permettant une meilleure retenue de l'eau et des terrains, bref, garant d'un écosystème propre à ces terres vallonnées.

  

Le barriau (2), souvent constitué de branches savamment pointées, permet l'accès au champ.

Montchevrier, c'est le pays du "bosquet", du boisement omniprésent, mais par petite touches, sous formes de bois, de taillis, de haies.

 

(1) en berrichon; la bouchure est une haie.

(2) mot berrichon; dérivé du français barreau (portail).



02/03/2018

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres