Montchevrier: un charmant petit village en Marche-berrichonne

Montchevrier: un charmant petit village en Marche-berrichonne

Grenier à sel

La révolte généralisée des provinces d'Aquitaine, du Poitou, du Limousin et de la Marche à partir de 1549, a contraint Henri II à un compromis en 1554; ce dernier aboutit à un redîmage de ces provinces. La consommation du sel y est en principe libre, avec une fiscalité très modérée. Le Berry, pays de grande gabelle, devient donc une zone frontalière, avec en sa défaveur des différences de taux d'imposition incitant à la contrebande. La perception de la gabelle se fait dans le cadre des greniers à sel. A ce titre le grenier d'Issoudun par exemple, regroupe alors 74 paroisses, celui de Buzançais 67, celui de La Châtre 81 et enfin celui d'Argenton 44. Les greniers de La Châtre et Issoudun s'approvisionnent à Selles en Berry et celui de Buzançais à Montrichard; chacun d'eux colore ensuite son sel pour lutter contre la fraude. La délimitation des zones fiscales redimées et de grande gabelle revêtent localement une importance considérable puisque séparant des régions au statut différent.

A partir de 1554, la séparation devient définitive. Au sud du Berry, plusieurs paroisses considérées comme faisant partie de la Marche sont redimées, il s'agit de Lourdoueix-saint-Michel, Saint Plantaire, Éguzon, Cuzion, Chantôme... Plusieurs autres paroisses du Berry faisaient aussi historiquement partie du Poitou ou de la Marche, pour cette raison plusieurs d"entre elles bénéficient alors des avantages des pays redimés, citons Bélâbre, Saint-Benoît-du-Sault, Le Blanc, Rosnay, Ruffec, etc.

Certaines paroisses comme Montmorillon, Aigurande, Montchevrier, obtiennent dès 1680 différents avantages. (1)

 

 


Mon ancêtre Claude Rossignol, sieur de La Rue en Montchevrier était en 1714 officier au grenier à sel de La Châtre. (2)

  

 


 Sources:

 

(1) Extrait du livre de Rémi MARCEL < Encyclopédie historique et anecdotique de la province de Berry >

Avec l'aimable autorisation du Cercle Généalogique du Haut Berry 1994 Bourges

 

  

(2) contrat de mariage reçu Baudet (Archives départementales de l'Indre)

 

Voir également:

 

(un article de Jeanine BERDUCAT paru dans la revue "La Bouinotte" n° 83, printemps 2003)

 

  • A lire "Les coureux de la pleine lune", un roman de Jeanine BERDUCAT, La Bouinotte Édition

(dont l'action se déroule à Gaste-Souris) 

 

 



07/11/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres